Le spécialiste de Verron

Fin connaisseur de l’histoire de son quartier, Marcel Coutard s’est toujours impliqué pour les autres, dans le privé comme dans sa vie professionnelle.

Son engagement dans la vie associative remonte à loin.

« J’ai commencé à l’école primaire avec la coopérative scolaire. »

Ce brillant élève, aîné d’une fratrie de dix enfants, débute dans la vie active chez Kalker, après un CAP de tourneur. S’impliquer pour les autres est déjà une seconde nature, y compris dans l’entreprise.

« J’ai créé une organisation syndicale et suis devenu secrétaire de l’union locale CFDT. Comptabilité, gestion, droit… Je me suis formé tout seul et j’ai même assuré la défense prudhommale des salariés pendant vingt ans. »

Un premier ordinateur

Père de deux enfants, Marcel Coutard crée l’amicale des parents d’élèves de Lazare-de-Baïf, siège au conseil d’administration du collège…

« J’étais frappé de voir autant de jeunes en difficulté scolaire, des jeunes que l’on retrouvait au chômage quelques années plus tard. »

Profondément convaincu de l’importance de la formation tout au long de sa vie, il pointe du doigt la responsabilité de l’entreprise dans ce domaine.

« En 1985, alors que j’étais secrétaire du comité d’entreprise, j’ai acheté un ordinateur pour la gestion des œuvres sociales. À cette époque-là, il n’y en n’avait pas un seul chez Kalker… »

La création de l’AISP à laquelle il participe avant d’en assurer la direction pendant quelques années, est une réponse à l’exclusion qu’il dénonce. Tout comme celle des Jardins de cocagne.

Passionné d’histoire locale, il prépare aujourd’hui un ouvrage sur Verron pour lequel il a interrogé les anciens, réuni de nombreux documents, fréquenté assidûment la bibliothèque, les archives…

« Il faut savoir regarder dans le rétroviseur pour comprendre le présent et savoir où l’on va. »

Une petite histoire dans la grande Histoire, qu’il souhaite partager avec le plus grand nombre.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×