Coordonnées

Ville de La Fleche

accessibilite

icoeyesicosmall

07 décembre 2019

Le parc zoologique

Jacques Bouillault, le créateur du parc zoologique, est né à La Flèche en 1924 et décédé en 2009. Il s'installe route de Savigné au lieu dit "le Tertre Rouge" où dès 1946, il présente dans des enclos en bois, qu'il a construit lui-même, une cinquantaine d'animaux.

Jacques Bouillault, le créateur du parc zoologique, est né à La Flèche en 1924 et décédé en 2009.

Jacques Bouillault
Jacques Bouillault

Tout jeune enfant, il est passionné par la vie des animaux dans leur milieu naturel.

A la fin de la guerre, il se retrouve à Saint-Germain du Val, route de Montafoin, locataire d'une petite maison où il commence sa première collection de petits animaux. Puis, il s'installe route de Savigné au lieu dit "le Tertre Rouge".

Dès 1946, il se déclare naturaliste-zoologiste et présente dans des enclos en bois, qu'il a construit lui-même, une cinquantaine d'animaux : blaireaux, marmottes, renards, rapaces, reptiles et quelques singes qui lui ont été donnés par des militaires rentrant d'Indochine.

En 1947, il est invité à Paris à une exposition organisée par une grande compagnie aérienne, où il présente des aigles.

C'est alors la consécration pour Monsieur Bouillault, les médias parisiens en parlent : "le jeune provincial, l'ami des aigles".

Dès lors, le Tertre Rouge devient un vrai "zoo", les constructions en dur sont réalisées. Le nombre d'animaux augmente chaque année : des lions, des tigres, des ours, des gros reptiles, etc. Innovation, il va commenter lui même la visite du zoo à ses visiteurs.

Lionne

Soucieux de mettre en valeur la faune régionale, il va créer en 1961 un très important musée de sciences naturelles dont l'intérêt pédagogique n'échappe à personne.

Puis en 1971, passionné depuis son enfance par les reptiles, Jacques Bouillault réalisera un gigantesque vivarium, où sont présentés d'une façon très moderne une multitude de variétés de reptiles de toutes les régions du globe, des caïmans, des iguanes, des tortues etc.

Jacques Bouillault a investi dans des voyages à travers le monde pour aller observer dans leurs milieux naturels les animaux de tous les continents.

De ses voyages, il ramène des films et organise des conférences dans toute la région, notamment à l'intention des scolaires pour leur faire partager sa passion du monde animal.

Homme de la nature, il considère "ses animaux" comme ses enfants et ne négligera rien pour leur confort et leur nourriture.

Entre temps de nombreux zoos se sont créés en France, ce qui entraîne de la concurrence, d'où une diminution du nombre de visiteurs et des recettes.

Acculé à des problèmes financiers insurmontables Jacques Bouillault est contraint, la mort dans l'âme, de vendre son zoo. Raymond Da Cunha rachète le parc zoologique en juin 1988 et le cède à son fils, Stéphane Da Cunha, le 30 septembre 1997.

400 000 visiteurs annuels

Aujourd'hui, le parc zoologique est un parc de 14 hectares, situé sur un des coteaux qui entourent La Flèche.

Installé au cœur des bois, il est très apprécié des visiteurs, qui peuvent découvrir une multitude d'animaux, dans un environnement proche de leur milieu naturel, mais aussi des spectacles étonnants.

Spectacle des otaries
Spectacle des otaries

La moyenne du temps de visite du parc est de 4 heures : de nombreuses activités vous sont proposées telles que des spectacles d'otaries, de loutres, de perroquets, d'éléphants, les goûters des animaux, etc.

Depuis 2013, des lodges permettent de passer une nuit insolite au coeur du zoo ! Dans un cadre exceptionnel, endormez-vous face aux géants de l'Arctique ou aux seigneurs de l'Asie.

400 000 visiteurs affluent chaque année vers le zoo de La Flèche.

Lodge arctique du zoo de La Flèche
Lodge arctique du zoo de La Flèche