Coordonnées

Ville de La Fleche

accessibilite

icoeyesicosmall

du vendredi 26 janvier 2018 au dimanche 28 janvier 2018
Evènement

La Folle Journée

Un voyage musical inspiré par l'exil des grands compositeurs.

Les 26, 27 et 28 janvier, la Folle Journée en région investira la salle Coppélia, le théâtre de la Halle-au-Blé et l'église Saint-Thomas.

Au programme, un voyage musical inspiré par l'exil des grands compositeurs.

Découvrez le programme à La Flèche

"Vers un monde nouveau"

Voici le thème choisi par René Martin, directeur artistique de La Folle Journée, pour cette édition 2018. "Pour donner à entendre la musique des compositeurs en exil, un thème d'une actualité tragique, sur lequel on peut porter plusieurs regards", explique-t-il.

Séjours lointains source d'inspiration ou fuite sous la pression de régimes totalitaires, l'exil choisi ou subi a en effet teinté l'œuvre de nombreux compositeurs.

Voyage musical inspiré par l'exil des compositeurs avec la Folle Journée
Voyage musical inspiré par l'exil des compositeurs avec la Folle Journée

Rachmaninov, Prokofiev, Stravinsky ou Bartok ont quitté leur patrie pour échapper à l'oppression ou à la montée du nazisme, trouvant refuge dans des pays devenus d'importantes terres d'accueil pour les artistes exilés : les Etats-Unis avant tout, mais aussi la France et la Suisse.

Mais aussi Chopin, contraint à l'exil suite à l'insurrection polonaise et dont l'œuvre est empreinte de la nostalgie du pays natal.

Musique classique et traditionnelle

L'exil, c'est aussi le choix de compositeurs désireux de découvrir d'autres cultures et de s'approprier d'autres langages pour enrichir leur œuvre.

Lully, Haendel et Scarlatti à l'époque baroque, Malher ou encore Dvorak, qui séjournera trois ans à New-York à la fin de sa vie en s'imprégnant de la culture populaire américaine.

Du blues venu d'Afrique aux musiques klezmers et tziganes d'Europe de l'Est, des chants d'exil du Moyen-Âge aux compositions épurées d'Arvo Pärt ou Giya Kancheli, c'est un programme d'une grande richesse que propose la Folle Journée.

Gipsy Way et la musique traditionelle tzigane le 28 janvier à 19h45
Gipsy Way et la musique traditionelle tzigane le 28 janvier à 19h45

On quitte un peu le territoire exclusif de la musique classique pour aller également vers la musique traditionnelle.

Une édition qui promet d'être émouvante, empreinte de nostalgie, de fragilité, portée par des interprètes de grande qualité, extrêmement attentifs à la relation avec le public.

Orchestre national des Pays de la Loire le 27 janvier à 16h45
Orchestre national des Pays de la Loire le 27 janvier à 16h45

Les ensembles amateurs

Sept ensembles amateurs sont programmés à l'occasion de la Folle Journée.

Samedi 27 janvier
  • 11h, salle Coppélia, harmonie Le Bailleul-Villaines
    Œuvres de Bernstein, Joplin, Vinson, Schoenberg, Welters, De Low et Woodford
  • 17h45, théâtre de la Halle-au-Blé, ensemble de guitares et percussions de l'école de musique
    Œuvres de Rachmaninov, Dvorak et Bartok
Dimanche 28 janvier
  • 11h, salle Coppélia, harmonie municipale de La Flèche, orchestre d'harmonie du Prytanée national militaire
    Œuvres de Dvorak
  • 16h15, église Saint-Thomas, Chœur d'hommes du Carroi, chorales du Carroi et atelier vocal "musique ancienne" de l'école de musique
    Œuvres de Silcher, Prokofiev, Brahms et Lully

La Flèche en choeur et les musiciens amateurs de l'école municipale de musique
La Flèche en choeur et les musiciens amateurs de l'école municipale de musique

Un spectacle théâtral le 9 janvier

En avant-première de la Folle Journée, un spectacle théâtral tout public sera donné le mardi 9 janvier à 20h30, théâtre de la Halle-au-Blé.

Entrée libre sur réservation auprès du Carroi dès le 18 décembre.

Sur une idée de René Martin, écrit par Patrick Barbier et mis en scène par Pierre Lebrun, "Il n'est pire exil que celui du cœur..." se déroule en 1947 aux Etats-Unis.

Le compositeur Erich Korngold et le violoniste Jascha Heifetz, sortent triomphants de la création du "Concerto pour violon" dédié à Alma Malher. Tous deux sont exilés et confrontent leurs souvenirs...

Pratique

Ouverture des réservations le samedi 13 janvier de 10h à 16h.
Réservations téléphoniques à partir de 14h.

Prix des places : de 2 à 12 euros.

Le Carroi, espace Montréal, 02.43.94.08.99, billetterie@carroi.org