Coordonnées

Ville de La Fleche

accessibilite

icoeyesicosmall

10 décembre 2018

Le château des Carmes

Ce fut le premier château de La Flèche. Situé au milieu du Loir, ce château n'était qu'un simple donjon avec un pont-levis qui permettait de contrôler le passage des bateaux sur la rivière. De cette époque, il ne reste qu'un pignon du pont-levis, sur l'aile droite du château.

Vers l'an 1000, il existait à cet endroit 3 îles : la chapelle/le moulin, le cloître et le château.

Le vieux château des Carmes
Le vieux château des Carmes

Ce fut le premier château de La Flèche.

Situé au milieu du Loir, ce château n'était qu'un simple donjon avec un pont-levis qui permettait de contrôler le passage des bateaux sur la rivière. De cette époque, il ne reste qu'un pignon du pont-levis, sur l'aile droite du château.

Le premier seigneur de La Flèche fut Jean de Beaugency mais il n'y vint jamais. 33 autres lui succèderont jusqu'à la Révolution. A leur tête, son fils, Hélie, sera le premier à vivre dans la ville.

Ce dernier fit aménager le port et construire la première église : Saint-Thomas.

Le premier château de La Flèche

La Flèche, berceau des Plantagenêts : Hélie de La Flèche, seigneur de la dite, comte du Maine aura une seule fille, Eremburge.

De par son mariage avec Foulques d'Anjou, le Maine et l'Anjou sont réunis. Eremburge aura un fils, Geoffroy dit Plantagenêt, comte du Maine et d'Anjou, et un petit-fils Henri II Plantagenêt, roi d'Angleterre.

Celui ci, également duc de Normandie et comte du Maine et d'Anjou, se maria en 1152 avec Aliénor d'Aquitaine. Par ce mariage, il réunit à son royaume, l'Aquitaine.

C'est ainsi que la seigneurie de La Flèche vint à la puissante dynastie des Plantagenêts.

Puis vint la guerre de 100 ans et le château fut plusieurs fois assiégé et incendié par les Anglais.

En 1537, ce château appartient à la grand-mère d'Henri IV mais n'étant plus habitable, et désirant venir se retirer à La Flèche, elle fit construire un autre château : le château-neuf qui deviendra le Collège des Jésuites et plus tard le Prytanée National Militaire.

En 1620, le château sera donné par Louis XIII, fils d'Henri IV, à la communauté des Pères Carmes avec la mission de le relever de ses ruines.

Ils y restèrent jusqu'à la Révolution, époque à laquelle le domaine fut mis en vente comme bien national. L'acquéreur fut un négociant de Fougeré, François-René Bertron.

Pendant 112 ans, le château restera dans la même famille et deviendra une belle demeure avec un parc.

En 1880, furent ajoutées les deux tourelles néo-classiques côté rivière.

En 1909, la municipalité racheta le château pour y établir la mairie.

Malheureusement, un incendie va à nouveau détruire, en partie, le château des Carmes en 1919.

Reconstruit en 1928, il accueille aujourd'hui des expositions et aussi les mariages, certaines réunions et réceptions.

L'actuel château des Carmes
L'actuel château des Carmes