Coordonnées

Ville de La Fleche

accessibilite

icoeyesicosmall

21 novembre 2018

Ville d'eau et d'histoire

Sur les berges du Loir, La Flèche invite à la promenade. Découvrez au fil de ses rues, son coeur de ville construit sur un gué à proximité de deux îles.

A l'origine de Montréal...

Concentrée à l'origine, la cité a débordé le cours du Loir vers le Sud à l'occasion du passage de la voie ferrée. Elle s'est développée en tâche d'huile parallèlement au cours d'eau.

C'est de là, du rivage du port Luneau, que s'embarqueront 278 hommes, 45 femmes et enfants et 3 religieuses hospitalières entre 1640 et 1659 pour rejoindre Nantes et La Rochelle.

Port Luneau et ses futreaux
Port Luneau et ses futreaux

Après deux mois de navigation, les premiers colons se rejoignent sur le Saint Laurent au Québec. Le 18 mai 1642, ils fondent "Ville-Marie" devenue depuis la métropole de Montréal.

A l'initiative de ces départs, un homme, Fléchois, receveur des tailles : Jérôme Le Royer de la Dauversière. Un monument dressé sur les berges du port désaffecté commémore cet épisode et rend hommage à ces courageux migrants.

Autour du Loir

Autrefois encerclée par des douves, la cité garde aujourd'hui encore les traces de leur présence. Baignée dans la douceur du climat de l'Anjou, sur les rives ombragées du Loir, entre Le Mans et Angers, La Flèche étend ses rues de charme et ses champs verdoyants sur 7500 hectares.

Facile d'accès, cette pittoresque cité est desservie par l'autoroute A11 dont l'échangeur se situe à 10 km et par la R.D. 323 (Paris-Nantes). Elle est aussi à proximité de l'aéroport d'Angers Loire à Marcé (30 km).

Situé à proximité immédiate, le centre-ville offre ses chaussées anciennes, ses maisons en enfilade, ses commerces et ses équipements publics.

De facture du 19e siècle, la cité cache en son coeur quelques édifices du Moyen-Âge. L'actuelle mairie, sur les bords du Loir, réaménagée autour de l'ancien château des Carmes en 1994, s'organise autour d'un cloître d'eau superbe.

Le cloître d'eau de la mairie
Le cloître d'eau de la mairie

Ce déambulatoire tisse un lien entre les différentes bâtisses de l'hôtel de ville et marque sa véritable entrée. Son antichambre extérieure, abritée d'une structure métallique légère et d'une toiture transparente laisse entrevoir le magnifique parc des Carmes.

Un pôle touristique important

Deuxième pôle touristique du pays du Loir après Vendôme, La Flèche compte un riche patrimoine :

  • le Prytanée National Militaire du 17e siècle, ancien collège royal,
  • la chapelle Notre-Dame-des-Vertus du 12e siècle,
  • le prieuré Saint André,
  • le moulin de la Bruère du 14e siècle pour sa partie la plus ancienne,
  • le musée de la Providence et sa chapelle,
  • le château des Carmes,
  • le pavillon Fouquet de La Varenne,
  • des hôtels particuliers du 17e et du 18e siècles...

Le parc zoologique du Tertre rouge s'étend quant à lui sur 14 hectares au coeur des bois dans les coteaux à la lisière de la ville. Premier équipement touristique du département, il accueille 300000 visiteurs par an.

La Ville de La Flèche a développé une politique d'aménagement urbain depuis 1995 qui vise à embellir le confort des habitants, des touristes et à valoriser son image. Elle répond à une logique touristique cohérente.

L'effort déployé par les employés municipaux des espaces verts est récompensé par l'obtention des fleurs du jury régional, et ceci chaque année depuis 1995 :

  • En 1995 : La Flèche obtient une fleur
  • En 1996 : La Flèche obtient deux fleurs
  • En 1997 : La Flèche obtient trois fleurs

La Flèche détient 3 fleurs aux Villes et Villages Fleuris
La Flèche détient 3 fleurs aux Villes et Villages Fleuris

Depuis, le jury régional a proposé La Flèche pour une quatrième fleur au jury national.

Riche de son patrimoine et de ses "3 fleurs" attribuées par le jury régional des villes fleuries, la ville fait aujourd'hui partie du Pays d'Art et d'Histoire de la vallée du Loir.

L'origine du nom La Flèche

Ce serait l'Eglise Saint Thomas qui aurait donné son nom à la ville : La Flèche. Mais une autre hypothèse est avancée quant à l'origine de ce nom.

Elle consiste à dire que le nom de La Flèche proviendrait des déformations successives du mot latin "fixa" signifiant fiche ou pieu, pieu enfoncé dans le Loir, du fait des constructions sur pilotis, qui aurait donné fièche, puis flèche.

Le blason de la ville

"De gueules à la flèche d'argent posée en pal la pointe haute, accostée de deux tours du même maçonnées de sable ; au chef cousu d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or"

Le blason de La Flèche
Le blason de La Flèche