Coordonnées

Ville de La Fleche

accessibilite

icoeyesicosmall

du mercredi 9 janvier 2019 au mardi 22 janvier 2019
Actualité

Film africain

Connaître l’Afrique au travers de ses réalisateurs avec Monde Solidaire.

Faire connaître l’Afrique au travers de ses réalisateurs : tel est l’objectif du 5e festival du film africain organisé par Monde Solidaire.

Du 9 au 22 janvier, cinq films et un documentaire sont programmés en VOST au cinéma municipal Le Kid, en plus des séances scolaires.

Le public découvrira notamment Rafiki, du réalisateur kenyan Wanuri Kahiu, sélectionné au festival de Cannes 2018 et interdit au Kenya.

Le programme

Difret

Ethiopie - Drame de 2015 par Zeresenay Mehari avec Meron Getnet, Tizita Hagere…
Durée : 1h39
A trois heures de route d’Addis Abeba, Hirut, 14 ans, est kidnappée sur le chemin de l’école: une tradition ancestrale veut que les hommes enlèvent celles qu’ils veulent épouser. Mais Hirut réussit à s’échapper en tuant son agresseur. Accusée de meurtre, elle est défendue par une jeune avocate, pionnière du droit des femmes en Ethiopie. Leur combat pour la justice commence, mais peut-on défier une des plus anciennes traditions ?

  • Mercredi 9 janvier à 20h30 (VOST)
  • Samedi 19 janvier à 17h (VOST)
Les bienheureux

Algérie - Drame de 2017 par Sofia Djama avec Sami Bouajila, Nadia Kaci…
Durée : 1h42
Alger, quelques années après la guerre civile. Amal et Samir ont décidé de fêter leur vingtième anniversaire de mariage au restaurant. Pendant leur trajet, tous deux évoquent leur Algérie : Amal, à travers la perte des illusions, Samir par la nécessité de s'en accommoder. Au même moment, Fahim, leur fils, et ses amis, Feriel et Reda, errent dans une Alger qui se referme peu à peu sur elle-même.

  • Jeudi 10 janvier à 20h (VOST)
Frontières

Burkina Faso - Drame de 2018 par Apolline Traoré avec Amélie Mbaye, Naky Sy Savane…
Durée : 1h30
Adjara, Emma et Sali se rendent à Lagos. Les trois femmes se rencontrent dans un bus sur le trajet Bamako - Cotonou via Ouagadougou. Le voyage est un parcours de combattants. Elles subissent des pannes de voitures, affrontent des coupeurs de routes et sont témoins de vols entre passagers. Mais leur pire cauchemar reste le franchissement des frontières où elles sont exposées à la corruption, aux violences faites aux femmes et au trafic. Pour s’en sortir, Adjara, Emma et Sali sont obligées de se serrer les coudes et de prendre soin les unes des autres.

  • Samedi 12 janvier à 17h (VOST)
  • Dimanche 20 janvier à 20h30 (VOST)
Rafiki

Kenya - Drame de 2018 par Wanuri Kahiu avec Samantha Mugatsia, Sheila Munyiva…
Durée 1h22
A Nairobi, Kena et Ziki mènent deux vies de jeunes lycéennes bien différentes, mais cherchent chacune à leur façon à poursuivre leurs rêves. Leurs chemins se croisent en pleine campagne électorale au cours de laquelle s'affrontent leurs pères respectifs. Attirées l'une vers l'autre dans une société kenyane conservatrice, les deux jeunes femmes vont être contraintes de choisir entre amour et sécurité.

  • Lundi 14 janvier à 20h (VOST)
  • Mardi 22 janvier à 20h (VOST)
Maman Colonelle

République démocratique du Congo - Documentaire de 2018 par Dieudo Hamadi
Durée : 1h12
La Colonelle Honorine travaille au sein de la police congolaise où elle est chargée de la protection des enfants et de la lutte contre les violences sexuelles. Alors qu’elle travaille depuis 15 ans à Bukavu, à l’est de la RDC, elle apprend qu’elle est mutée à Kisangani. Sur place elle se trouve face à de nouveaux enjeux. A travers le portrait de cette femme d’un courage et d’une ténacité hors du commun qui lutte pour que justice soit faite, le film aborde la question des violences faites aux femmes et aux enfants en RDC.

  • Mardi 15 janvier à 18h (VOST)
La belle et la meute

Tunisie - Drame policier de 2017 par Kaouther Ben Hania avec Mariam Al Ferjani, Ghanem Zrelli…
Durée : 1h40
Lors d'une fête étudiante, Mariam, jeune Tunisienne, croise le regard de Youssef. Quelques heures plus tard, Mariam erre dans la rue en état de choc. Commence pour elle une longue nuit durant laquelle elle va devoir lutter pour le respect de ses droits et de sa dignité. Mais comment peut-on obtenir justice quand celle-ci se trouve du côté des bourreaux ?

  • Jeudi 17 janvier à 20h (VOST)